top of page

Drame dans les Landes de Gascogne ; Assassinat et viol d'une fille de 18 ans


Avec ce roman, le lecteur pénètrera dans le monde de "l’Ovalie" avec son cortège de "galégeades" et de "chicores" les jours de matchs de rugby. Les "gonzes" distribuent des "mandales" dans la "goule" de ceux qui viennent leur baver sur les "joyeuses" !
 
Mais c'est un pays de cocagne !



Robert Discaseaux, occupe la place de 2ᵉ ligne gauche, dans l’équipe première de Sainte-Eulalie-en-Born, située dans le département des Landes. Surnommé"Pôvre misère" il mesure 1,95 m et pèse 119 kilos. Au bout se ses longs bras musclés, fleurissent des bouquets de gros doigts, créés pour faire des "fourchettes" dans les yeux des adversaires, sous les mêlées ouvertes. C’est un "fada". Sympathique, mais bien  "fada" ! Grave !
 
Un matin de septembre 1976, Loulette, la petite marchande de godasse du bourg, âgée de 18 ans, à la réputation d’être "chaude de la moulette", Comme on dit là-bas a été retrouvée morte dans un "coin à cèpes", dans la forêt des Landes de Gascogne. Elle a été étranglée au moyen d’une cordelette en nylon, ce qui éloigne à priori la thèse du suicide. Elle a été aussi violée.
Aussitôt des hommes de la petite commune Landaise, sont suspectés du meutre et du viol. 
Mais très vite, "Pôvre misère" est désigné par la populace, comme le coupable idéal !
Les Gendarmes de Parentis-en-Born, puis les flics du SRPJ de Bordeaux, chargés l'enquête, le chargent sans vergogne, pour boucler rapidement leur enquête plus vite et s’afficher en vainqueur dans les journaux et à la télé.
 
André Lespinasse, le Procureur de la République de Mont-de-Marsan, voudrait sa Légion d’Honneur, pour partir en retraite. Pour cela, il faut qu'un coupable avoue l'assassinat, dans les 48 heures !
 
Que va-t-il arriver à "Pôvre misère" ?
Ce roman est haletant. Il faudra attendre la fin du dernier chapitre pour connaitre la vérité !
 
Conseil de dégustation : 
Pour ressentir tous les sucs subtils de ce roman, il doit être consommé sans aucune modération ! Il doit être obligatoirement accompagnée d’un cassoulet aux trois confits – canard, oie et porc – et des saucisses de Toulouse, grosses et grasses. Les connaisseurs rajouteront pendant la cuisson des haricots, une belle "couenne" de cochon, pour donner du goût ! Il faut déguster ce cassoulet bien arrosé - prévoyez idéalement, 2 bouteilles par personne - d’un Cahors, râpeux ou d'un Bergerac charpenté comme une chapelle romane. 
Les "morfales" qui craignaient de "manquer", auront avalé, avant le cassoulet, un ou deux "cous d'oies farcis", manière de se caler les estomacs ! Ils craignent l’hippo-glicémie violente.
Un petit plateau de frometons et une belle part de gâteau basque, plus tard, il faut digérer calmement. C'est important !
Il est "obligatoire"- pour une meilleure digestion - de bien se caler dans un profond fauteuil et prendre dans la paume de la main, un beau ballon "d’Armagnac Vieux de la Ténarèze" - prévoyez un Pot Gascon de 2,5 litres pour 5 personnes - à déguster en petites lampées prudentes.
 
Pour la pleine réussite de l'opération, il convient de s'entouré de vieux copains pour refaire le dernier match de poule, pendant que les femmes seront à la "souillarde" occupée à faire la vaisselle et papoter "entre-filles" ! 
 
Là-dessus, un bon "sieston" crapuleux, est fortement conseillé ! 
La littérature rugbystique doit s'entourer d'un certain décorum !
 
Merci de me donner, après lecture, votre avis !
 
Bien à vous
Luc Boutet
Contact :06.66.64.84.45.

Ce roman est en vente sur mon site web :

ou sur AMAZON :


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Herodote

Herodote : pour les mordus d’Histoire ! Luc Boutet Mai 30, 2024 Il existe une plateforme, vouée à l’Histoire (avec un grand H !) dont la consultation est entièrement gratuite ! Il vous est simplement

Commentaires


bottom of page