top of page

"Photes d'aurteaugraffes"



Écrire un texte de 400 pages, sans aucune "Photes d'aurteaugraffes" procède de la "quadrature du cercle"




Je possède plusieurs correcteurs du marché, en plus de celui qui est fourni avec Word. J'ai fait l'acquisition de "Le Robert Correcteur"; "Antidote", "Language Tool" ! Rien n'est vraiment efficace à 100 %. C'est là où l'on voit bien les limites du fameux "Chat GPT".

Si je veux dire que j'ai mal au "foie" et que j'écris "foi", "fois" ou la ville de "Foix" : les correcteurs ne corrigent pas toujours ! Il en est de même pour "ou" ou "" ! (dans ce dernier cas cela marche un peu mieux !).

Moi, je présente quatre difficultés de plus :

  • en raison d'un diabète sévère, j'y vois très mal, même sur le grand écran de 30 pouces qui équipe mon ordinateur.

  • je saisis les caractères trop vite ... d'où les erreurs de frappe ou les "s" ou "ent" oubliés, par excès de vitesse.

  • J'ai une horrible manie : je colle des Majuscules un peu partout ! (j'aime ça ! C'est mon "bon plaisir")

  • J'utilise beaucoup de mots en "argot", comme me l'ont appris, mes Maîtres : Michel Audiard, Pierre Perret, San Antonio et quelques autres. Mes personnages parlent mal : "jJ'uis pas" au lieu de "Je ne suis pas". J'ai beau leur dire : ils ne m'écoutent pas !


J'ai beau relire plusieurs fois mes bouquins, je laisse passer des "Photes d'aurteaugraffes" ! Des lecteurs pointilleux me les signalent.


Donc ... je recherche éperdument "une" ou "un" correcteur(trice) quasi-bénévole, pour survoler mes textes et me signaler, les plus visibles de mes erreurs.


D'aucuns me répondront que des "correcteurs professionnels" existent ! Oui, d'accord, je le sais. Mais avec les tarifs qu'ils pratiquent, ils ne sont qu'à la portée des très grands éditeurs, dont les auteurs réalisent de très gros tirages ! (ou au journal "Le Monde")


Contactez-moi : Luc Boutet 06.66.64.84.45. et/ou par mail : luc.boutet.auteur@gmail.com


Allez découvrir mes bouquins (pour découvrir mes "Photes d'aurteaugraffes")









2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page